webleads-tracker

L’acheminement de marchandises dangereuses par voie routière : quelles précautions et obligations ?

transport de matières dangereuses

Sur le territoire national comme à l’international, des entreprises ont pour mission de charger, transporter et décharger des matières dites « dangereuses ». Elles incluent notamment les matières explosives, les gaz, les liquides et solides inflammables, les matières toxiques, infectieuses et radioactives et d’autres objets divers dangereux.

Plusieurs principes de précaution doivent être appliqués, en fonction du mode de transport (ferroviaire, aérien, fluvial, maritime et routier). Nous faisons ici le point sur les 3 grands axes généraux présentés dans l’Accord européen relatif au transport international de marchandises Dangereuses par Route.

Savoir reconnaître les matières dangereuses et signaler leur présence

Chaque marchandise dangereuse est répertoriée en fonction de sa composition et des dangers qu’elle implique. Après conditionnement adéquat, des étiquettes sont placées sur les colis, afin que l’on puisse facilement identifier les risques lors du chargement, déchargement et transport.

Les véhicules qui transportent les matières dangereuses doivent aussi être identifiables. Une signalisation orange est apposée à l’avant et à l’arrière du camion. Elle est complétée dans certains cas par des panneaux indiquant le type de danger correspondant.

Former les conducteurs au transport de marchandises dangereuses

Le personnel qui a pour mission de charger et de transporter ces matières inflammables ou nocives doit avoir suivi une formation adéquate. De la prévention aux actions à mener en cas d’incident, chaque salarié concerné doit être en mesure d’assurer la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement

Par ailleurs, les conducteurs sont dans l’obligation de respecter certaines restrictions sur la route : limitation de vitesse, zones non accessibles, circulation trop intense, etc. 

Enfin, pour qu’une entreprise de transport soit habilitée à manipuler des marchandises dangereuses, il doit compter dans son personnel un conseiller à la sécurité, qui s’assure du respect des normes.

Les spécificités des véhicules autorisés à réaliser ce type de transport

Tout véhicule de transport n’est pas disposé à contenir des matières dangereuses. C’est l’ADR qui en définit les caractéristiques, dont le respect est obligatoire pour obtenir la certification. Les véhicules habilités doivent ensuite subir des inspections régulières (tous les ans pour la plupart).

De plus, des règles bien précises déterminent les équipements dont doit être doté le camion. On compte parmi eux des extincteurs, un éclairage portatif, des équipements de protection pour les yeux, des gants de protection, etc.

Retour aux actualités