webleads-tracker

Prime exceptionnelle: Pour qui, combien et quand ?

prime-exceptionnelle-groupe-caille
Décidée en réponse à la crise des Gilets jaunes, la prime exceptionnelle est l’une des mesures d’urgence adoptées le 21 décembre 2018 par le Parlement.

 

Destinée à soutenir le pouvoir d’achat des ménages, la prime exceptionnelle est versée de façon facultative par les employeurs à leurs salariés. Cette prime est exonérée d’impôt sur le revenu, de cotisations patronales et salariales et de prélèvements sociaux dans la limite de 1 000€.

Comment bénéficier de la prime ?

  • Cette prime doit être versée avant le 31 mars 2019. Le chef d’entreprise pouvait décider de façon unilatérale de son versement avant le 31 janvier 2019. Elle est depuis soumise à un accord d’entreprise.

  • Elle est versée aux salariés liés par un contrat de travail au 31 décembre 2018, ou la date de versement, si la date est antérieure.

  • Elle bénéficie aux salariés dont la rémunération est inférieure à 3 SMIC, soit environ 3 600 € net.

  • Elle peut être modulée selon les bénéficiaires en fonction de critères tels que la rémunération, le niveau de classification, la durée effective pendant l’année 2018, ou la durée de travail prévue au contrat de travail.

  • Enfin, elle ne se substitue pas aux augmentations et primes prévues par les accords de branche, d’entreprise ou les usages de l’employeur.

Qui bénéficie de la prime ?

De nombreux français ont bénéficié de la prime exceptionnelle.

D’après un sondage de l’Association nationale des directeurs de ressources humaines (ANDRH) publié lundi 18 février 2019, près de trois quart des entreprises interrogées ont choisi de la verser. Des entreprises dont la plupart, employant entre 50 et 1000 salariés, officient dans les secteurs du transport, de la santé, des activités financières et d’assurance et dans l’enseignement. Tous les secteurs ont donc répondu présent.

Au sein de notre entreprise la question est encore à l’étude. “L’entreprise doit assumer son rôle social, sur la durée, et pas juste sur un coup”, explique Bertrand Caille, notre directeur. Avant d’ajouter que chaque année tous les salariés reçoivent  “une prime d’intéressement versée en fonction des résultats, la même pour tout le monde, du cariste au cadre supérieur.”

Le montant de la prime

Enfin, toujours d’après l’étude menée par l’ ANDRH, le montant moyen de cette prime exceptionnelle est de 630 €. Les petites entreprises s’étant montrées plus généreuses que les grandes.

Pour suivre toute l’actualité du groupe, rejoignez-nous sur notre page Facebook

Retour aux actualités