webleads-tracker

Nouvelles technologies et IA : quelles solutions pour fluidifier le transport routier ?

transport routier et intelligence artificielle

Malgré la présence des transports en commun, nos routes sont toujours régulièrement encombrées à cause du grand nombre de véhicules, des accidents, des conducteurs peu scrupuleux ou encore d’un réseau routier mal adapté. Mais dans le monde des transports comme dans bien d’autres secteurs, les nouvelles technologies peuvent venir à notre secours et rendre le trafic routier plus fluide.

 

Les systèmes de détection et de gestion du trafic en temps réel

Grâce à la géolocalisation, bon nombre d’applications permettent déjà de connaître la densité du trafic lorsque l’on se déplace en voiture ou en camion, et de proposer des itinéraires plus rapides. Avec le développement de l’Intelligence Artificielle, ce sont des solutions plus sophistiquées qui tendent à voir le jour et qui sont déjà en phase de tests. Cela inclut par exemple des algorithmes capables de prédire les embouteillages pour éviter qu’ils ne se forment, de faire fonctionner les feux tricolores de sorte à limiter la congestion des voies urbaines, de définir la vitesse maximale autorisée en fonction du trafic, etc.
Mais un monde sans embouteillage est-il vraiment possible ? Difficile d’y répondre à ce jour, même si des algorithmes sont actuellement développés pour permettre aux voitures autonomes d’adapter leur vitesse en temps réel, en prenant en compte tous les critères qui peuvent mener à des embouteillages.

 

Repenser les réseaux routiers à l’aide des nouvelles technologies

La présence d’une quantité innombrable de caméras, bien que critiquée pour l’atteinte à la vie privée, peut aussi être considérée comme un véritable atout pour la fluidification des routes. En effet, elles sont de plus en plus performantes en termes d’imagerie et sont dotées de technologies embarquées de pointe. Les caméras récentes permettent ainsi de collecter des données sur tout le territoire, tout en distinguant les divers usagers de la route (automobiliste, chauffeur routier, cycliste, etc.). Il devient plus facile de prendre les bonnes décisions pour construire un réseau routier plus performant, répondant aux besoins actuels et futurs.

Retour aux actualités